Actualités

9 mars 2022

Le Conseil départemental lance son Plan handicap

Vendredi 4 mars, Maël DE CALAN, président du Conseil départemental du Finistère, a présenté un plan d’actions départemental de grande ampleur pour les personnes handicapées, en présence de la secrétaire d’État, Sophie CLUZEL et du Président de l’Assemblée nationale, Richard FERRAND, devant plus de 300 professionnels du secteur.

En associant l’ensemble des partenaires à la construction de ce plan, au premier rang desquels l’État, le Département entend répondre massivement et rapidement aux besoins des Finistériens en situation de handicap.

Voir la vidéo de présentation du plan handicap (source : YouTube)

Le handicap, la priorité du nouveau mandat

Dès son élection à la tête du Conseil départemental du Finistère, Maël DE CALAN a fait le choix de mobiliser des moyens sans précédent pour accompagner les personnes en situation de handicap et leurs aidants : « C’est la priorité n°1 de notre mandat » a rappelé le président du Département.

Télécharger la présentation du plan handicap (PDF) :

Construit sous la direction de Jocelyne POITEVIN et Nathalie TANNEAU, respectivement 1ère vice-présidente en charge de l’action sociale et vice-présidente en charge du handicap, ce plan qui vise à répondre à ces difficultés repose sur trois ambitions phares :

  • Une meilleure qualité de service à la MDPH,
    • en réduisant considérablement les délais de traitement des dossiers par la MDPH du Finistère, qui était au 1er juillet 2021 l’une des moins performantes de France ;
    • en proposant aux usagers de la MDPH une meilleure qualité de service, sur la base d’une nouvelle implantation territoriale et d’une interface numérique repensée.
  • Un accompagnement pour les aidants
    • en faisant connaître et en promouvant les solutions d’accueil temporaire afin de permettre aux aidants de bénéficier d’un répit ;
    • en soutenant financièrement les associations qui accompagnent les aidants ;
    • en créant un réseau d’entraide entre aidants.
  • Provoquer un choc d’offre en créant près de 527 places supplémentaires d’ici 2025
    • en augmentant massivement et rapidement le nombre de places sur le périmètre du Conseil départemental, en SAVS, foyer de vie, foyer d’hébergement et UPHV.
    • logique de parcours : offre plus modulaire, plus innovante et plus inclusive.

Un travail étroit avec les services de l’Etat et les organismes partenaires

Le Plan handicap du Conseil départemental couvre l’ensemble des champs d’action : hébergement, accompagnement et services, aidants, solutions innovantes et inclusion.

Tous les acteurs du handicap finistériens et même nationaux ont été associés au projet : État, institutions finistériennes partenaires, associations professionnelles et représentatives des usagers au sein du département.
La présence de Sophie CLUZEL, secrétaire d’Etat en charge des personnes handicapées, de Philippe MAHE, préfet du Finistère, de Richard FERRAND, président de l’Assemblée nationale, d’Emmanuel ETHIS, recteur de l’Académie, de Stéphane MULLIEZ, directeur général de l’agence régionale de santé, et de Bénédicte AUTIER, directrice de la Compensation de la perte d’autonomie à la CNSA, en est la parfaite illustration.

A cette occasion, Maël DE CALAN a tenu à souligner l’engagement fort de l’État au côté du département : « Nous avions la volonté commune entre le Conseil départemental et les services de l’État de faire du Finistère le pilote de la transformation de l’offre et du virage inclusif, je crois pouvoir dire qu’avec ce plan, nous répondrons résolument présents » précise Maël DE CALAN.

Présentation du plan d’actions départemental à Pleyben en présence de la secrétaire d’Etat, Sophie Cluzel et du Président de l’Assemblée nationale, Richard Ferrand, du Préfet Philippe Mahé, du recteur de l’académie, de la directrice de la compensation de la CNSA.

Source de l’article : Conseil départemental du Finistère.