(Aller à l'accueil)

Vous êtes dans : Maison Départementale des Personnes Handicapées > Actualités > Le "Congé Proche Aidant" peut être indemnisé par la CAF ou la MSA

Le "Congé Proche Aidant" peut être indemnisé par la CAF ou la MSA

Le congé proche aidant existe depuis 2017, il permet de s’occuper d’une personne handicapée ou d’une personne faisant l’objet d’une perte d’autonomie d’une particulière gravité.

Depuis le 30 septembre 2020, il est possible de percevoir une AJPA, sous conditions.

Pour cela, il faut solliciter les organismes de prestations sociales (CAF ou MSA).

Le congé proche aidant est ouvert à tout salarié, la durée maximale peut être fixée par une convention ou un accord. A défaut de convention ou d’accord, la durée est portée à 3 mois. Ce congé peut être renouvelé, dans la limite d’un an pour l’ensemble de la carrière du salarié.

La demande de congé doit être réalisée par le salarié auprès de son employeur. Un modèle est disponible sur le site service-public.fr .

Les conditions ainsi que les démarches sont précisées dans une fiche du site service-public.fr .

L’AJPA, vise à compenser une partie de la perte de salaire de la personne.

Son montant journalier est de 43,83 € pour une personne vivant en couple et de 52,08 € pour une personne seule.

La personne a le droit, au maximum, à 22 jours d’AJPA par mois, avec un plafond de 66 jours d’AJPA pour l’ensemble de sa carrière de la personne.

Attention, l’AJPA n’est pas cumulable avec d’autres prestations, notamment avec le complément de l’AEEH ou la PCH Aide Humaine, ou les indemnités servies aux demandeurs d’emploi.

La demande de l'AJPA doit être adressée aux organismes débiteurs des prestations familiales :

Enregistrer en PDF Haut de page

eZ Publish © Inovagora